Comment réussir son brief pour un graphiste

L’objectif du brief créatif est de permettre au webdesigner de cerner votre univers graphique de  référence.

Un brief bien réalisé vous fera gagner du temps et de l’argent !

 
Que doit contenir votre brief ?
1.       Qui êtes-vous ?

Présentation de l’entreprise : décrivez votre activité

Présentation du site / des produits : expliquez en quelques mots quels sont vos produits, leurs points forts, à quels besoins ils répondent. Décrivez le concept du site.

Quelle est votre identité : Précisez le nom du site ainsi que le nom de domaine. Avez-vous déjà un logo ou une charte graphique ? Quelles sont vos contraintes ?

Quelles sont vos valeurs : Votre site doit transparaître qui vous êtes et transmettre à vos visiteurs les valeurs clés de votre entreprise.

Votre positionnement : comment vous positionnez-vous par rapport à vos concurrents ?
2.       Qui sont vos concurrents ?

Évoquer la concurrence : qui sont vos concurrents et quels sont les codes de référence du secteur ?

Quelle est votre cible ? Identifiez votre cœur de cible, cela vous permettra de définir les messages, le ton, le graphisme, les codes couleurs, les iconographies ou typographies.
3.       Ayez une vision et des objectifs clairs.

Plus votre brief sera documenté et précis, plus vous obtiendrez un résultat proche de vos attentes.
4.       Quels sont les objectifs de votre site ?

Quelle action principale voulez-vous provoquer lorsque les visiteurs arrivent sur votre site pour la première fois ?
5.       Quels sont vos sites de référence d’un point de vue purement esthétique ?

N’hésitez surtout pas à donner plusieurs exemples de sites qui vous plaisent Expliquer pour chacun des sites ce que vous aimez et pourquoi, mais aussi ce que vous ne voulez pas. 5-6 exemples suffisent.
6.       Ne laissez pas « carte blanche » au designer.

La créativité a besoin d’être orientée. Votre base pose les bases sur lesquelles le designer va s’appuyer pour proposer une réponse créative en accord avec qui vous êtes.
7.       Soyez précis.

Soyez synthétique, précis et opérationnel. Ne noyer pas votre interlocuteur sous les documents, mais apportez lui les informations qui lui permettront de faire les meilleures recommandations.