Le Blog de La Ruche du Web

Le référencement naturel, dit « gratuit » : Comment faire ?

Le référencement naturel, dit « gratuit » : Comment faire ?

Le référencement naturel est un outil souvent sous-estimé et pourtant accessible à tous. Un bon référencement naturel sur Internet rivalise avec les liens sponsorisés du référencement payant. Mais pour obtenir un bon positionnement sur les moteurs de recherche, cela demande une implication régulière.
Cas n°1 : Si vous confiez le référencement à un prestataire extérieur voici quelques conseils :

Une prestation de référencement est un travail qui s’inscrit dans la durée. Il est important de choisir un prestataire fiable et faisant preuve d’adaptabilité.

    Le choix du prestataire.
    Hormis le tarif, la disponibilité et la réactivité du prestataire doivent être prises en compte. Il est également judicieux d’évaluer son travail. Pour cela, il suffit de vérifier le positionnement sur les moteurs de recherches de ses clients.
    La proposition du prestataire doit être claire !
    L’utilisation d’un vocabulaire trop technique ou marketing peut parfois faire peur. Il ne faut pas hésiter à clarifier la proposition du prestataire afin de s’assurer de bien maîtriser la commande. Il doit aussi respecter la charte éthique des moteurs de recherche pour éviter de se retrouver blacklister.
    Planifier le travail à fournir et avoir un suivi régulier de ses positions sur les pages de résultats des moteurs de recherche.
    Le référencement est un travail sur le long terme qu’il faut planifier et suivre l’évolution et les progrès du référencement.

Cas n°2 : Le référencement : quelles actions mettre en place sans prestataire ?

Le positionnement sur les moteurs de recherche se construit jour après jour. Voici quelques pistes à exploiter.
Étape 1 : Le référencement : une affaire de conception !

Le référencement naturel se réfléchi et ce travail dès la conception du site en sélectionnant les mots-clés pertinents et en les intégrant correctement au site dans le contenu des pages, mais aussi dans les balises « Meta » de chaque page. L’architecture du site doit être optimisée pour les moteurs de recherche.

< Les balises META servent à placer des « métadonnées » sur vos pages de site. Ces données sont invisibles sur la page, mais sont exploitées par les navigateurs web, les moteurs de recherche et plus largement, tous les outils d’indexation, c’est-à-dire tous les outils qui analysent vos pages pour y identifier diverses informations. >

 
Étape 2 : Le référencement : une affaire de présence !

 Pour être visible, il faut d’abord soumettre son site Internet sur Google à l’adresse suivante : https://www.google.com/webmasters/tools/submit-url?hl=fr&continue=/addurl+&pli=1

Un module gratuit mis en place par Google vous permet également de gérer votre présence sur le web. L’outil « webmaster tools » vous fournira des rapports détaillés sur la visibilité de vos pages du Google. Il suffit simplement de disposer ou de créer un compte Google et d’enregistrer son site.

    Enregistrer votre site sur ‘’Google adresse’’ vous fera gagner en visibilité puisque cela permet d’apparaitre dans les résultats en première page et d’être visible notamment sur l’application mobile ‘’Google places’’.

 
Étape 3 : Le référencement : une affaire de contenu !

 

    Le contenu du site doit intégrer les mots-clés pertinents vis-à-vis de votre activité et en rapport avec les recherches des internautes.
    La fréquence de mise à jour des pages du site font partie des critères de référencement. Un site régulièrement actualisé contribue à accroitre le trafic et ainsi permet une meilleure indexation des moteurs de recherche.

 
Étape 4 : Le référencement : une affaire de popularité !

    Lorsqu’on parle de ‘’popularité d’un site’’, on parle de la quantité et la qualité de liens externes pointant sur celui-ci qui améliore le positionnement. Attention cependant à veiller à la qualité de ces liens, car il ne suffit plus d’avoir un nombre important de liens pointant vers son site, faut-il encore qu’ils soient pertinents. Il est donc inutile de tenter de créer une popularité artificielle, car Google analyse la pertinence du contenu de la page dans laquelle le lien est inséré.
    Permettre aux internautes de donner leur avis a pour effet de créer du contenu et ainsi d’améliorer le positionnement.

Les moteurs de recherche accordent effectivement de l’importance aux sites qui vivent et suscitent des actions en provenance de l’internaute. L’interaction entre les sites Internet et les réseaux sociaux devient un élément des plus déterminants.

« Le référencement payant et le référencement naturel ne sont pas incompatibles, au contraire, ils peuvent s’avérer parfois complémentaire.


Articles - Catégories