Le Blog de La Ruche du Web

Comment tirer profit des fonctionnalités du web 2.0 pour améliorer vos résultats sur internet ?

Je vous propose dans cet article de jeter un rapide coup d’œil sur l’évolution du web. Cette courte rétrospective vous permettra de mieux comprendre je l’espère les enjeux actuels du web et comment tirer profit des fonctionnalités du web 2.0 pour améliorer vos résultats sur internet ?


Rétrospective : le web d’hier à aujourd’hui
Le web à ses débuts

Lorsqu’on parle des nouvelles technologies, on parle surtout d’Internet. Cet outil englobe l’ensemble des médias dits ‘’en ligne’’, des sites web aux médias sociaux, en passant par les forums et les blogs, mais aussi les différents moyens de communication tels que l’e-mail et la newsletter. Internet sous-entend également la mobilité avec le développement croissant des smartphones et des tablettes numériques.

Du web 1.0 (premier stade du web, apparu en 1993, qui liait des pages statiques entre elles grâce à des liens hypertexte) le média a évolué vers le web 2.0 (Nouvelle génération des applications web. Une génération qui offre des outils pour partager de l’information sur le net d’une façon à la fois communautaire et personnalisée. Là où l’internaute était passif et statique avec le Web 1.0, il est devenu actif, participatif et socialisant avec ce Web 2.0. L’internaute crée du contenu, le partage, l’organise, le personnalise) qui répond au besoin d’autonomie du consommateur, à l’appropriation du média et à l’implication de l’utilisateur qui se place désormais en tant qu’acteur. Le web 2.0 est un concept mouvant, fluctuant au gré des besoins et des nouvelles attentes des internautes. Bref, c’est un concept vivant, qui s’actualise.

Le web 1.0 correspond aux sites de première génération, plutôt statiques et peu mis à jour, qui sont apparus au début de l’histoire d’Internet. Par la suite, les évolutions techniques des langages de programmation ont permis de rendre les sites dynamiques, c’est-à-dire que le contenu pouvait être géré par un système de gestion de contenu (appelé aussi CMS : Content Management Système). Cette évolution technique permet alors de séparer le fond de la forme et ainsi rend accessible la gestion du contenu du site à n’importe quel utilisateur.

A partir de là, du web 1.0 au web 2.0 il n’y a qu’un pas à faire. En effet, cette nouvelle version du web que l’on nomme aussi web participatif ou collaboratif donne la possibilité à tous les internautes d’être actifs sur la toile. Ce qui était réservé jusqu’alors aux professionnels de l’Internet est désormais accessible à tous, les utilisateurs deviennent acteurs et les contenus sont créés par les internautes.

Le succès du web 2.0 repose sur sa capacité à proposer de nouveaux services, en mettant l’internaute au cœur du dispositif.

Qu’est-ce qui change aujourd’hui ?
Plus de liberté

Le web offre donc plus de liberté à l’utilisateur qui est sollicité en tant que co-créateur et qui peut accéder à tout type de contenu quel que soit le lieu ou le moment. Au niveau de l’offre touristique, Internet est l’outil idéal pour les clients, car il permet de préparer librement ses vacances, de comparer les différentes offres et tarifs et de réserver et acheter en ligne. De plus, Internet permet aux professionnels du tourisme de vendre plus facilement leurs produits en direct avec parfois des moyens rudimentaires mais efficaces, ou via les outils et solutions que leur proposent de nouveaux acteurs en matière de vente en ligne. De leur côté, les gestionnaires de destinations profitent de ces nouvelles opportunités d’actions pour mettre en place des stratégies de séduction, d’information et de vente.
 
Instantanéité et interactivité

D’autre part, l’instantanéité et l’interactivité font d’Internet un média très populaire. Internet crée de nouvelles habitudes de consommation qui engendrent un nouveau rapport au temps. Par exemple, si une réponse par courrier pouvait prendre une semaine, l’internaute attendra au plus une journée la réponse à son courrier électronique, et ce, sans tenir compte du décalage horaire ou des contraintes de présence des équipes commerciales de la destination. De même, d’un point de vue marketing, Internet impose une réactivité quotidienne. En outre, la rapidité de l’outil permet une comparaison facile, des offres touristique, qui était plus fastidieuse avec les médias dits ‘’traditionnels’’.

Plus de concurrence

Internet a considérablement accru la concurrence. Internet libère des frontières physiques. Là où un circuit de commercialisation traditionnel était difficilement contournable, Internet permet toutes les désintermédiations. Là où les catalogues imprimés supposaient une certaine stabilité des prix, Internet généralise la nécessité de moduler régulièrement ses tarifs…

Par ailleurs, la possibilité offerte aux internautes de pouvoir laisser leurs avis et commentaires, sur un produit, un service, une structure ou une destination, change les règles de la concurrence.


Articles - Catégories