Le Blog de La Ruche du Web

Le choix du nom est sans aucun doute le moment le plus important de la création de votre entreprise / site Internet. Vous vous demandez sans doute comment alors bien choisir mon nom et surtout le nom de domaine de mon futur site Internet ?
Un nom de domaine (NDD), c’est quoi ?

Au même titre que l’adresse postale de vos bureaux ou locaux, le nom de domaine correspond à l’adresse de votre site Internet sur la toile. Le nom de domaine doit être facile à mémoriser. Un visiteur reviendra ainsi plus facilement sur votre site. De plus, un nom de domaine bien choisi favorisera le bouche à oreille et permettra au site de gagner plus vite en popularité. Enfin, un nom de domaine donne généralement une touche de professionnalisme et de crédibilité à un site internet, et provoque chez l’internaute un sentiment de confiance plus fort.
Quelques définitions pour bien comprendre

Un site internet est défini par son URL  (Uniform Resource Locator) qui signifie « localisateur uniforme de ressource ».  Il s’agit tout simplement d’un format de nommage universel pour désigner une ressource sur Internet.

Quelle différence entre mon nom de domaine et mes URL ?

Une URL est l’adresse exacte permettant d’accéder à un contenu. Elle se compose généralement du nom de domaine suivi des indications d’emplacement des contenus.

Exemples :

– Votre nom de domaine aura la forme : mon-site.com.

– l’adresse URL de votre site sera de la forme : http ://www.mon-site.com/accueil

Pour les sites conçus chez un hébergeur gratuit, l’URL sera souvent la suivante :

http://www.votre-fournisseur.com/votrenom

 
Comment choisir mon nom de domaine ?

Quel impact sur le référencement de mon site ? Aujourd’hui, l’impact est quasi-nul pour ne pas dire inexistant. Google a peu à peu régressé ce critère pour référencer les sites en fonction de leur contenu authentique. Voici donc le domaine à travailler et valoriser lors de la création de votre site.

Avec ou sans tiret ? Tout est une question de simplicité !
Le nom doit être facile à transmettre par oral comme par écrit. Par défaut, on écrira tout attaché.

Il est, en effet, souvent plus simple de donner à quelqu’un une adresse de site sous la forme « mon site web point com – tout attaché » que de dire « mon ‘’tiret’’ site ‘’tiret’’ web point com »

Vous pouvez cependant acheter également le nom de domaine avec et sans tiret de manière à récupérer les internautes qui se tromperaient en renseignant l’adresse.

Les écueils à éviter ?

–          choisir des noms compliqués ou avec une orthographe complexe

–          choisir des noms trop longs (www.monnomdedomainedesite.com  est beaucoup trop long- limitez le nombre de mots)

–          mettre des caractères spéciaux tels que sous-tirets (_), des accents, ou des éléments de ponctuations. (Le seul caractère toléré est le tiret « – », le point étant réservé à l’extension .fr / .com …)

 

Le nom de domaine doit donc être :

–              simple, court, prononçable et mémorisable ;

–              avoir dans la mesure du possible une signification ;

–              être disponible.

 
Vérifier la disponibilité d’un nom

Une fois votre choix arrêté sur un nom de domaine pertinent, vous devez vérifier sa disponibilité. Pour cela, il existe des outils (fournis par les organisations en charge des noms de domaine), appelés Whois, permettant de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine, voire d’en connaître son propriétaire.

Le plus simple reste quand même de se connecter aux fournisseurs comme OVH, GANDI, Network Solutions, etc.  et faire une recherche pour acheter son nom de domaine.  Si celui-ci n’est pas disponible, vous le saurez immédiatement, si non, vous aurez la possibilité de le réserver.

 
Nom De Domaine et discrétion

Il convient de rester discret voire muet sur la communication de votre nom de domaine tant que celui-ci n’est pas réservé officiellement (surtout sur le web : pas de liens qui pointent vers un NDD non-existant). En effet, des « spécialistes » peuvent repérer la création de votre société et acheter le nom de domaine à votre place. Dans ce cas, le récupérer est quasi impossible ou alors à prix d’or…


A quoi servent les mentions légales ?

Les mentions légales d’un site sont réglementées par la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) du 21 juin 2004. Comme son nom l’indique, cette mesure permet aux utilisateurs d’identifier l’éditeur du site (blog et site marchand ou non). Qu’il pourra ainsi contacter  en cas de litige ou tout simplement pour exercer ses droits de rétractation, correction, ou protection de données.
Les mentions légales sont donc obligatoires et doivent comprendre les informations suivantes :

2 cas de figure se présente alors et des spécificités sont à noter selon le type de site internet mis en place.

 
S’il s’agit d’un site d’entreprise, doit figurer :

– Le nom du directeur de la publication
– Le nom, la dénomination ou raison sociale de l’hébergeur technique du site, son adresse et son numéro de téléphone

– Si l’entreprise est assimilée à une personne morale (association loi 1901 ou société) >  La dénomination ou la Raison Sociale, l’adresse du siège, le numéro de téléphone, le numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (SIRET) ou au répertoire des métiers et le montant du capital social

– Si l’entreprise est assimilée à une personne physique agissant professionnellement (entreprise individuelle) > Les nom, prénom, domicile, numéro de téléphone le numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (SIRET) ou au répertoire des métiers

 
S’il s’agit d’un site d’une personne physique n’agissant pas à titre professionnel :

Il est possible de conserver l’anonymat en revanche le nom et l’adresse de l’hébergeur doivent impérativement figurer dans les mentions légales. Ces informations permettent ainsi aux personnes désireuses de faire, modifier ou supprimer des informations la concernant et figurant sur le site. Ces personnes s’adressent alors directement à l’hébergeur.

 
Autres mentions non-obligatoires mais appréciées :

Il est également possible d’y ajouter le contact du webmaster du site ou toute personne susceptible d’être un contact utile pour les visiteurs. Également, une mention des concepteurs du site (graphique, technique) avec un hyperlien vers leur site Internet est une pratique répandue et un geste apprécié.


Articles - Catégories